Les collections numérisées
inscription    connexion
Erreur! Utilisateur : Mot de passe :
Éditeur
Année
1966
Langue
Français
Résumé
Publié d’octobre 1966 à janvier 1977 par la Socerlid (Société civile d’études et de recherches des littératures dessinées), Phénix connaitra 48 numéros et de nombreux suppléments. Le rédacteur en chef en était Claude Moliterni et on compte au nombre des rédacteurs Pierre Couperie, Edouard François, Maurice Horn, Claude Le Gallo... tous membres de la Socerlid. Insatisfaits des publications de l’époque sur la bande dessinée (voir l’avant propos page 3 ), ils décidèrent de créer une "...revue d’information objective... sur la science-fiction, la bande dessinée, le cinéma, les romans d’espionnage...accompagnée de bandes dessinées anciennes et modernes, françaises et étrangères ainsi que de nouvelles..." Au sommaire de ce premier numéro, Alain Saint-Ogan, Little Nemo, Terry et les pirates, Steve Canyon parmi d’autres. Phénix, avec Giff-Wiff, fit partie des premières revues francophones sur la bande dessinée. Tout d’abord bulletin de liaison entre les membres de la Socerlid, Phénix est tiré à 3 000 exemplaires, il est repris par Dargaud en 1973 qui le tire alors à 30 000 exemplaires. Revue d’historiographie et d’analyse autant que de bande dessinée, Phénix contribua grandement à faire évoluer la vision de la bande dessinée par le public et à en faire un genre admis et pris au sérieux. Un dossier sur neuvième art 2.0 est consacré à Pierre Couperie, qui, premier historien de la bande dessinée, méticuleux et intransigeant sur ses sources, contribua à la pérennité et au sérieux de la revue.
Type d'œuvre
Fascicule de périodiques
Droits
droits réservés
Source
la bibliothèque de la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Cote
AA-4109
Exemplaires
Commentaires

Suggestions