Les collections numérisées
inscription    connexion
Erreur! Utilisateur : Mot de passe :
Langue
Français
Résumé

Hergé admirait son dessin et l’encouragea à faire de la bande dessinée. Mais Paul Cuvelier (1923-1978), dessinateur précoce (son premier dessin est publié dans la presse alors qu’il n’a que sept ans), se rêvait plutôt comme peintre et entretint des rapports contrariés avec les récits dessinés. Grand admirateur des récits d’aventures maritimes (il citait Robinson Crusoë et le Corentin Quimper de Paul Féval parmi ses lectures favorites), Paul Cuvelier figure au sommaire du numéro 1 de l’hebdomadaire Tintin en 1946 avec les premières pages de L’Extraordinaire odyssée de Corentin Feldoë, sur un scénario non signé de Jacques Van Melkebeke. Les lecteurs apprécient ce récit haletant et le dessin souple et élégant de Cuvelier. D’autres épisodes suivront, qui susciteront la frustration croissante du dessinateur, qui rêve toile et chevalet. Il interrompt sa collaboration à Tintin en 1950 et ouvre un atelier de peinture. Après quelques années, déçu par son échec à devenir un peintre reconnu, il revient à la bande dessinée avec un nouvel épisode de Corentin en 1958, puis illustrera les scénarios de Greg pour les séries Flamme d’Argent et Line. Sa dernière contribution marquante au 9e art est Epoxy, récit érotique publié chez Eric Losfeld en 1968, sur scénario de Jean Van Hamme, dont ce sont les débuts en bande dessinée.

La planche proposée aujourd’hui provient des Nouvelles aventures de Corentin Feldoë, histoire publiée entre 1948 et 1949 dans Tintin. Portant les traces du temps, elle témoigne néanmoins de la sûreté graphique de Cuvelier que ce soit dans les dessins des chevaux que les anatomies humaines et le remarquable rendu des tissus et des armures. L’usage du lavis pour jouer entre ombre et lumière est d’une impressionnante maîtrise. Les textes en flamand ont été collés par-dessus les textes français et étaient destinés à la parution dans Kuifje, la version néerlandophone du journal Tintin.

Droits
droits réservés
Source
musée de la bande dessinée - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Cote
90.44.1
Exemplaires
Commentaires

Trouver l'auteur sur :

Suggestions