Les collections numérisées
inscription    connexion
Erreur! Utilisateur : Mot de passe :
Langue
Anglais
Résumé
La légende veut que l’idée de Joe Palooka soit venue à Hammond Edward Fisher, dit Ham Fisher (à ne pas confondre avec Bud Fisher l’auteur de « Mutt & Jeff »), un jour de l’année 1920 alors qu’il interviewait un boxeur. Journaliste sportif doué d’un petit talent graphique, il décide de lancer une bande dont le héros serait un boxeur au grand coeur. Muni d’esquisses et d’une trame générale, il écume les agences de presse, sans grand succès puisqu’il lui faudra attendre 1930 pour que le McNaught Syndicate décide de proposer la série aux journaux américains. Le succès est immédiat, et durable, puisque la série va paraître jusqu’en 1984. Ham Fisher n’étant pas un grand dessinateur, il s’entoure d’assistants talentueux, dont le jeune Alfred Caplin, qui quitte le strip au bout de quelques années pour créer, sous le nom d’Al Capp, la célèbre série « Li’l Abner ». Entouré de son manager irlandais, de sa fiancée (ils se marieront en 1949), du jeune Max et de Joe, l’inévitable ami loufoque, Joe Palooka vit des aventures qui mêlent épreuves sportives, aventures et vie quotidienne. Considérée comme la plus célèbre des bandes sportives, « Joe Palooka » va connaître une deuxième vie sur les grands écrans de 1934 jusqu’à la fin des années 1950 et, à la même époque, les comic books reprennent le personnage et même ses comparses Max et Joe. Ham Fisher, atteint de maladie, met fin à ses jours en 1955. Comme on l’a vu, ses assistants prolongent la série avec succès pendant trois décennies.
Type d'œuvre
Planche
Droits
droits réservés
Source
musée de la bande dessinée - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Cote
90-50-10
Exemplaires
Commentaires

Trouver l'auteur sur :

Suggestions