Les collections numérisées
inscription    connexion
Erreur! Utilisateur : Mot de passe :
Langue
Anglais
Résumé
Né en 1950 aux Etats-Unis, dans l'état du Vermont, Stephen R. (dit Steve) Bissette publie sa première histoire, Abyss, en 1976, peu de temps avant de rejoindre comme étudiant la Joe Kubert School of Cartoon and Graphic Art. De 1983 à 1987, il publie Swamp Thing, en collaboration avec Alan Moore (scénario) et John Totleben (encrage), qui reste à ce jour son œuvre la plus célèbre. En 1988, il dirige l'anthologie Taboo, qui remporte plusieurs prix aux États-Unis. Il a par ailleurs publié des centaines de pages dans de nombreux magazines américains (Heavy Metal, Epic Illustrated...) Il est considéré comme un maître de la bande dessinée d'horreur. Amateur de cinéma, il a également écrit de nombreux textes sur le 7ème art. Il a pris sa retraite de dessinateur en 1999, et enseigne depuis la bande dessinée au Center for Cartoon Studies à White River Junction (Vermont). Paru en 1971, Swamp Thing est en quelque sorte la réponse de l’éditeur DC Comics au personnage Man-Thing de son concurrent Marvel, les similitudes entre les deux personnages étant troublantes. Inventé par Len Wein et Bernie Wrightson, Swamp Thing (traduit en français en La Créature du marais ou des marais) est un être hybride, mi plante mi humain. A l’origine, il y a un scientifique qui, au début XXème siècle, travaille dans un laboratoire situé en plein cœur d’un marais de la Louisiane. Jalousé par un collègue secrètement amoureux de sa femme, il meurt dans l’explosion criminelle de son labo. Son corps déchiqueté, mêlé à la végétation du marais et à un certain nombre de produits chimiques utilisés dans ses expériences se transforme en un monstre composite qui parvient à sauver son épouse et à se venger de son assassin. Conçu pour une seule histoire, Swamp Thing obtient un tel succès auprès des lecteurs qu’il revient bientôt dans une version actualisée. Comme beaucoup de personnages de la production mainstream américaine, Swamp Thing connaît ensuite plusieurs réinterprétations et développements, le plus remarquable étant sans doute celle développée dans les années 1980 par le scénariste anglais Alan Moore qui donne à la créature une profondeur psychologique et une dimension tragique saisissantes. On sait que, par ailleurs, Swamp Thing a fait l’objet d’adaptations télévisuelles et que deux films long-métrage (dont l’un réalisé par Wes Craven) ont tournés dans les années 1980. La planche que nous présentons provient d’un des épisodes écrits par Alan Moore et dessinés par Steve Bissette (pour les crayonnés) et John Totleben (à l’encrage). La mise en page toute en hauteur et l’usage du monologue intérieur sont caractéristiques de cette série. Dans cette page à l’ambiance élégiaque, le gros plan de l’œil de la créature placé au centre de la page symbolise la conscience en éveil d’un être qui se trouve en parfait accord avec son environnement.
Type d'œuvre
Planche
Droits
droits réservés
Source
musée de la bande dessinée - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Cote
92.17.1
Exemplaires
Commentaires

Trouver l'auteur sur :

Suggestions