Les collections numérisées
inscription    connexion
Erreur! Utilisateur : Mot de passe :
Langue
Français
Résumé
Né en 1957 à Bruxelles, le dessinateur belge Bernard Hislaire se singularise par un parcours ponctué de ruptures et remises en cause, symbolisés par de nombreux changements de nom de plume. Il a successivement été Bernard Hislaire, Yslaire, Sylaire, Bernar Yslaire et récemment iSlaire. Il se passionne pour la bande dessinée dès l’âge de sept ans et se fait remarquer à treize ans et demi du dessinateur et surtout scénariste Jean-Marie Brouyère. Formé à l’école Saint-Luc, Hislaire publie dans le fanzine Robidule, puis enchaîne avec des dessins humoristiques dans la presse belge. Toujours précoce, il rejoint l’équipe de Spirou à l’âge de 18 ans. Après la publication de plusieurs histoires courtes, il rencontre le premier succès en 1978 avec Bidouille et Violette, qui raconte les amours naissantes et contrariées de deux adolescents, le rondouillard Bidouille et la gracile Violette. En 1986, il passe aux éditions Glénat pour un ambitieux projet qui est à ce jour son plus grand succès public et critique, Sambre. Réalisé avec l’aide du scénariste Balac (alias Yann), Sambre conte l’amour impossible qui unit le fils de bourgeois Bernard Sambre et la jeune ouvrière Juliette, avec en toile de fond les convulsions de la révolution de 1848. Le récit baigne dans une ambiance romantique et un traitement graphique très étudié. Comme le prouve la page présentée ici, le découpage est d’une grande sophistication et la palette réduite des couleurs, qui fonctionne essentiellement sur des couleurs sombres et rabattues (à l’exception du rouge vif, courant tout au long des cinq tomes et remplissant une fonction symbolique) donne à l’ensemble de la saga une dimension fantastique. Passée des éditions Delcourt aux Humanoïdes associés, la série XXe ciel est d’une ambition encore plus marquée, puisqu’elle aspire, sur un mode science-fictionnel, à évoquer de façon polyphonique la période contemporaine et se déploie à la fois sur le support traditionnel de l’album mais aussi sur Internet, l’auteur offrant à ses lecteurs deux fins possibles. Sa plus récente création Úropa, qui se propose de décrire l’Europe de 2032, mêle également les supports (papier et numérique) et bénéficie de la collaboration de journalistes français et belge. Depuis 2007, la série Sambre connaît une suite dont Yslaire n’est plus que le scénariste, le dessin étant pris en charge par les jeunes dessinateurs Jean Bastide et Vincent Mézil.
Type d'œuvre
Planche
Droits
droits réservés
Source
musée de la bande dessinée - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
Cote
95-30-2
Exemplaires
Commentaires

Trouver l'auteur sur :

Suggestions